Il est de coutume chez vous les humains de se souhaiter de bonnes choses quand une nouvelle année pointe le bout de son nez.
Je me dois donc de commencer par vous souhaiter à toutes et tous une belle année 2013.

Oubliez autant que possible la crise et voyez ce que chaque jour vous donne. Quand il est difficile d’aller en chemin à grands pas, la politique des petits pas est encore la meilleure solution.

C’est aussi l’occasion de vous donner quelques nouvelles de nos deux balladeurs.
Après un déménagement plutôt réussi grâce à l’aide, précieuse, de Nicole et Dominique mais aussi de Maxime, Guillaume et Christophe, ils ont pu partir le cœur léger vers cette année 2013 sans point fixe.

2012-12-18 11.17.30 HDR

Comme beaucoup d’entres vous, ils ont profité de cette fin d’année pour passer un moment en famille.

Ensuite le voyage a finalement commencé en Europe puisqu’ils sont allés passer la fin de l’année 2012 et le début de 2013 à Venise. Ils ont affronté avec bonheur la froidure en provenance de l’Adriatique et profiter à fond de la Sérénissime.

gondole Venise

Il paraît, à confirmer, que quelques photos seront bientôt disponibles sur 500 px.

A l’heure où j’écris ces lignes, ils sont encore en train de profiter des derniers instants en famille en Espagne.

Encore cinq jours avant la grande traversée de l’Atlantique pour plonger, enfin, au cœur de l’aventure.

Franchement je suis un peu inquiet. Quasiment un mois pour aller d’Aix en Provence à Madrid !
Un mois pour 1000 kilomètres. Tout ça manque un peu d’organisation non ? Soyons clair : Aix en Provence – Madrid c’est facile. Tu vas à Marseille, tu prends un avion, tu te poses à Madrid deux heures après et c’est tout. Et bien non. Je quitte Aix en Provence, je file dans le centre de la France, je retourne à Marseille, je prends un vol pour Venise, je reviens à Marseille, je chope un train pour Grenoble, je quitte Grenoble et je vais sur Paris et de là je trouve le moyen de passer par Hendaye puis Vitoria au pays Basque pour ensuite passer par Zamora en Castille pour enfin aller prendre ce satané avion à Madrid pour Santiago. On croit rêver. A ce rythme en une année ils ne vont pas quitter le Chili !

En même temps quelle idée d’aller saluer tout le monde comme ça hein ? Ils auraient pu se contenter d’un petit mail et basta. Et bien non, ils sont allés voir chaque personne, parents, frères, sœurs, nièces, neveux, cousines, amies et amis…pffffffff !.

Bon, à quelques jours du départ, ils sont en plein casse tête pour vider lles valises et ne pas se retrouver avec un supplément bagages de 20 kilos. Je vous mets une photo tellement c’est drôle.

Bon, je file, je vais taner l’autre zozo pour qu’ils se mettent au boulot et qu’il vous montre quelques images.

Profitez de l’hiver en attendant…ça ne va pas durer !