Visiter Humberstone n’a rien à voir avec une visite de musée.

Ici on déambule au gré de ses envies, on touche, on respire, on s’approche, on pousse les portes et on entre où on veux comme on veux.

Les seuls endroits interdits le sont parce qu’ils sont dangereux.

Humberstone n’est pas un musée, c’est un lieu où hommes et femmes ont vécus, ont aimé, sont morts. Il y a eu des naissances, des mariages, des baptemes. On trouve encore l’église, l’école, le théâtre…et cette incroyable piscine au milieu du désert.

Humberstone est une compagny town comme il en existe encore en Amérique du sud. Il suffit de se rendre quelques centaines de kilomètres plus loin du côté de Calama et de la mine de Chuquicamata. Entre ces deux lieux, un peu plus d’un siècle de distance et pourtant…rien n’a changé.

 

[kad_youtube url= »http://youtu.be/ixGWziYnD6g » width= »600″ height= »400″]

 

Mojo

Morgane et Joselito Tirados ont voyagé durant une année en Amérique du sud à la rencontre de ceux qui font ce pays. Ce fût l'occasion pour eux d'envisager une installation sur place (certainement au Chili) et de développer un business autour de la cosmétique et des produits de bien être pour elle et proposer ces compétences en matière de stratégie d'entreprise pour lui.

Cet article a 4 commentaires

  1. Waow j’adorerais voir ça de mes yeux
    Merci beaucoup pour le partage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu