Des petits Poucet en Amérique du sud.

Au tout début de notre périple sud américain nous sommes allés passer quelques jours sur la grande île de Chiloé au sud du Chili.

C’était en février de l’année 2013. C’est à côté et déjà si loin. Et c’est au lieu dit Pulelo entre Chacao et Manao que nous avons fait la connaissance d’Ana et de son fameux maté.

Durant deux jours, Ana nous a présenté sa famille, offert du maté et son délicieux pain fait maison.

Retour à Chiloé chez Anita

La route nous attendait et nous étions impatients de découvrir ce nouveau monde. Nous sommes donc partis en promettant de revenir sur cette île, dans cette maison. Un petit caillou.

Entre temps nous avons semé un petit caillou à Santiago chez Eduardo, un autre au Pérou chez Sergio et sa famille.

 

Après avoir atteint la mythique Carthagène des indes, nous avons repris la route en sens inverse et sommes allés à la re-découverte de nos petits cailloux.

Trois jours chez Sergio au Pérou, quinze jours chez Eduardo et la semaine dernière chez Ana durant une semaine.

 

Il faisait beaucoup plus frais que la première fois, mais dans les cœurs toujours autant de chaleur. Des retrouvailles à la Chilienne, sobres, tout en retenues. La bise et c’est tout.

Mais après…le pain chaud, le maté, les conversations sur l’année écoulée, la rencontre des deux grands d’Ana, Pablo et Christian.

un soir sur Chiloe, un moment de détente sur cette ile Chilienne

Ici c’est la campagne. Au réveil, on allume le feu, on relance le cœur de la maison. La maison se met à chanter, l’eau boue, le bois craque et siffle dans le foyer, le vent fait vibrer le plancher, chanter le toit et le soleil et la pluie se partagent le pouvoir céleste.

Le temps passe, ni trop vite, ni trop lentement…une sorte d’ennui s’installe. Léger, pas chiant, pas stressant. Un ennui lancinant comme un après-midi d’automne à la campagne, au coin du feu.

un moment de méditation au coin du feu, près du poêle à bois à Chiloe dans une maison typique de pêcheur

Après toutes ces semaines de mouvements continus, de rencontres, de découvertes, c’est en fait agréable. Pas pour la vie hein, mais là, juste une semaine à ne rien faire d’autre que de s’emmerder du matin au soir en profitant de la gentillesse de nos hôtes, c’est divin.

Et puis avant d’arriver, nous avons rencontré Claude, Cathérine, Sebastien, Rafael, Mathilde…bref, d’autres points de vue sur le Chili, d’autres aventures à vous raconter bientôt.

Nous voici de nouveau à Santiago. Il me faudra bien vous raconter cette drôle de ville, cette Parisienne sud américaine dont je suis tombé amoureux et qui ne cesse de m’attirer (Morgane aussi est sous le charme).

Entre tradition et modernité, Santiago au chili est une ville magique

Il nous reste tant de choses à voir et si peu d’envie de bouger…besoin de repos ? Surement. Equilibre.

 

 

Mojo

A propos de 

Morgane et Joselito Tirados ont voyagé durant une année en Amérique du sud à la rencontre de ceux qui font ce pays. Ce fût l'occasion pour eux d'envisager une installation sur place (certainement au Chili) et de développer un business autour de la cosmétique et des produits de bien être pour elle et proposer ces compétences en matière de stratégie d'entreprise pour lui.

    Find more about me on:
  • facebook
  • googleplus
  • linkedin
  • twitter