[et_pb_section admin_label= »section »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte »]

Un road trip (avec un t minuscule) désigne un voyage sur la route en automobile et sur une longue distance.

Lorsque le Road Trip est écrit avec majuscule, il s’agit soit d’un film, soit d’un jeu vidéo.

En 2013, Morgane et moi avons vécu un voyage de 32 000 kilomètres en Amérique du sud et avons visité six pays à bord d’un 4X4 aménagé Ford. Nous pouvons donc parler d’un road trip.

Dans un précédent billet, je racontais qu’un bon road trip est une histoire à plusieurs qui inclut le véhicule.

Vous avez choisi l’Amérique du Sud pour votre voyage sur la route et c’est un excellent choix. Maintenant, il va falloir faire un second choix et il est décisif ; choisir l’automobile, ou la fourgonnette, ou le camping-car qui va vous servir de moyen de transport tout au long de votre voyage.

Ce choix là est important car c’est un élément qui va faire basculer ce road trip dans la catégorie meilleur souvenir de ma vie ou pire moment que je ne voudrais même pas l’avoir vécu tellement c’était l’enfer.

Un vieux land Rover Defender qui pourrait faire un bon candidat pour un road trip. Même s'il doit faire un peu froid dedans parfois.

Le choix du moyen de transport pour un road trip

Ce choix va dépendre de plusieurs critères qui sont les suivants :

  • La durée du voyage
  • Le nombre de voyageurs
  • Le niveau de confort souhaité
  • L’itinéraire prévu
  • Le budget

Rentrons un peu dans le détail

La durée de votre road trip

Un mois ? deux mois ? un an ? No date ?

Nous sommes dans notre cas deux adultes sans enfant et sans animal.

Nous aimons notre confort tout en étant prêt à réaliser des sacrifices.

Sur les dix mois de notre voyage, nous avons vécu 8 mois de road trip pur. Franchement en 4X4 aménagé c’est un peu long.

Nous avons revendu notre 4X4 à un jeune couple de Français pour un périple de 4 mois et je pense que c’est la bonne durée en voiture.

Au delà, la douche, les WC, et un endroit pour s’assoir commence à manquer.

Faire de la gymnastique pour sortir faire ses besoins quand on est dans le lit en pleine nuit est pénible à la longue.

Par contre pas de problème de couchage. Le système planche et matelas a bien fonctionné.

UN super petit fourgon Ford des années 70 pour un road-trip vinage en Amérique du sud. Et pourquoi pas ?

Le nombre de participants au road trip

Bon, nous étions deux, mais nous avons croisé des argentins à trois dans des Kangoo ! Bon le troisième étant souvent un chien. Bonjour les odeurs les jours de pluie !

Si vous êtes 3 adultes, ou avec un enfant, je vous conseille d’oublier la voiture même si c’est un 4×4 avec un châssis long comme notre Explorer.

Optez pour une camionnette, ou un Combi VW, ou un Renault traffic aménagé mais pas une voiture. C’est trop petit pour voyager dans de bonnes conditions.

Devoir bouger des caisses pour préparer le lit lors d’un séjour de quelques jours, c’est bien. Mais tout les jours pendant 200 jours, ça devient vite l’enfer.

Je ne dis pas de foncer sur un camping si vous êtes 3. Mais ne sous-estimez pas cette notion de volume et de déplacement d’objets de façon répétée.

Le niveau de confort en road trip

Bon, là on cause pas taille de l’écran plat ou nombre de place dans le canapé. On cause toilettes, coin repas, table de travail et douche.

Je vous mets dans l’ambiance :

Bolivie, 4500 mètres d’altitude, température extérieur -15°. En voiture, à l’heure du petit déjeuner, il faut sortir du lit, glisser sur le siège avant, s’habiller (plusieurs couches si vous êtes frileux).

Ensuite, et bien il faut sortir de la voiture, ouvrir le coffre, sortir la cantine qui contient la bouffe et la batterie de cuisine et faire chauffer l’eau pour le petit déjeuner. Après vous pouvez rentrer dans la voiture et prendre votre petit déjeuner.

Vous voulez que je vous parle de la douche dans ce contexte ?

Alors oui, au nord de la Colombie, une tente de douche, un bidon de flotte et en avant. C’est pourquoi durant le voyage, nous avons pris notre douche dans les rivières, le midi en plein désert mais du côté d’Ushuaia et plus généralement à chaque fois qu’il faisait froid c’était hôtel ou camping donc un coût supplémentaire.

Je ne vous parle pas du régime alimentaire lié à l’absence de réfrigirateur.

Si nous avons pris la décision de raccourcir notre voyage (pourtant c’est pas l’envie qui manquait de se balader encore un peu), c’est surtout lié à ce manque de confort de base qui nous a fatigué.

Allez donc voir cette vidéo (et encore dans de bonnes conditions ce jour là).

L’itinéraire du road trip

En Amérique du Sud, pas besoin d’un 4X4 pour barouder. Les Argentins qui sont les sud américains qui ont pas mal la bougeotte (et pas trop de sous) voyagent beaucoup en Kombi (vieux modèle) ou avec des Kangoo, voir des trucs plus bizarres encore.

Vous rencontrerez peu de souci sur les pays comme le Chili, l’Argentine, la Bolivie, le Pérou, l’Equateur et la Colombie.

C’est un peu plus difficile sur le Brésil et les pistes amazoniennes si vous tombez en plein dans la saison des pluies.

Si vous ne comptez pas sortir du réseau principal, vous pourrez très bien prendre une voiture break avec une petite remorque par exemple.

Par contre, si vous pensez tâter de la piste et sortir des sentiers battus, il faudra envisager un véhicule un peu robuste capable de supporter sur la durée le sable, la boue, la pluie, les secousses et une quantité de poussière qu’on imagine à peine vu d’ici (sauf pour les habitués de l’Afrique).

Le choix d'un 4x4 tout terrain ou d'un camping car en road-trip dépend du nombre de voyageurs et du budget de départ pour votre voyage

Le budget pour acheter une voiture pour un road trip

Une équation c’est généralement un truc dans le genre X + Y = Z

Sortez donc un crayon et une feuille et notez :

Durée + voyageurs + confort + itinéraire + Budget = Type de véhicule.

Ajoutez à cela vos compétences en mécanique et si vous achetez le véhicule dans votre pays d’origine et que vous le transportez en Amérique du Sud par bateau.

Dans notre cas, nous avons décidé d’acheter le véhicule au Chili. Un choix possible car nous voulions un 4X4 avec un châssis long de type Toyota ou Ford (au début Toyota).

Si vous voulez un Combi ou une fourgonnette, il est assez simple d’en trouver sur place. Par contre pour un camping-car c’est plus délicat.

L’Amérique du sud est un continent de relief avec une grande et majestueuse cordillère.

Les camping-car souffrent beaucoup et vu le coût d’achat, il n’y a pas vraiment un marché pour ce genre de véhicule, donc pas forcement un marché de l’occasion.

J’en profite pour aborder le sujet de la location. Très cher pour un séjour long et pas forcément une pratique courante en Amérique du sud.

Nous avons rencontré au nord du Chili un couple de Canadiens. Ils avaient loué un 4X4 Toyota en pickup. 300 $ US pour 3 jours.

Dans notre cas, nous avons acheté notre Ford Explorer à un couple de Français pour 7000 €. Nous l’avons revendu 6000€. Si nous ajoutons les assurances, l’essence et les révisions et bricole, c’est une location longue durée super compétitive.

Lisez l’article qui suit si vous souhaitez connaitre le budget complet pour un road trip en Amérique du sud.

Profitez en pour partager vos conseils via les commentaires et pourquoi pas la photo de votre véhicule de road trip.

Bonne route à toutes et à tous.

Notre choix à nous s'est porté sur ce beaux Ford Explorer avec châssis long que nous avons acheter au Chili

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Mojo

Morgane et Joselito Tirados ont voyagé durant une année en Amérique du sud à la rencontre de ceux qui font ce pays. Ce fût l'occasion pour eux d'envisager une installation sur place (certainement au Chili) et de développer un business autour de la cosmétique et des produits de bien être pour elle et proposer ces compétences en matière de stratégie d'entreprise pour lui.

Cet article a 36 commentaires

  1. Bonjour
    Merci pour la leçon sur la façon d’écrire road trip.
    A mon tour de vous suggérer d’écrire VW et non WW ou VV, quand vous parlez d’un Combi ( avec un C en français) de la marque Volkswagen.

    1. Bonjour Yan et merci beaucoup pour votre commentaire.
      J’ai corrigé cette pétouille !
      C’est vrai qu’en écrivant ce billet j’étais encore dans le délire du groupe d’Équatorien passionné par ce véhicule.
      Votre commentaire m’a fait revenir sur ce blog et je réalise qu’il est temps de remettre un coup de frais sur ce site et de reprendre la route en 2019…Un peu plus au nord cette fois !
      Je vous souhaite une belle année !

  2. Coucou !
    J’adore votre article, plein de fraîcheur 😀

    J’ai acheté il y a environs un mois un camping car. Je pars bientôt au Maroc avec mais j’aimerais ensuite me rendre en Amérique Latine par RORO. J’ai lu dans votre article que les camping car souffrent beaucoup en Amérique Latin. Je pense l’utiliser pour des routes simples, pouvoir me poser dans quelques villes avec mon matériel de bijouterie et de massages et pour ce qui est du reste faire des visistes à pieds ou en bateau (en espérant des lieux safes ou des familles pour le garer quelques temps dans un endroit sécurisé).
    J’hésite encore à partir avec mon camping car, juste mon sac à dos ou revendre mon camping car et acheter un véhicule sur place (sachant que c’est plus cher là bas et que ça me fait chier de déjà revendre le mien hehe).

    Si vous pouviez me donner quelques conseils pour enlever le brouillard de mon cerveau cela serait d’une extrême gentillesse 😀

    La bise !

  3. Bonjour !!
    Nous partons avec ma copine 6 mois en amérique du sud à partir de fin décembre 2017. Comme beaucoup l’idée du road trip a muri en nous, nous avons regarder bcp de blogs dont le votre (super blog au passage merci !!!) et il y a toujours plusieurs questions que je me pose….:

    -en 6mois nous voudrions visiter le chili, l’argentine (avec bien sur la patagonie et plusieurs treks), puis remonter vers la bolivie, le pérou, l’équateur puis la colmobie : Au niveau des distances en van est ce que cela est faisable tout en profitant tranquillement ? le but étant de prendre notre temps, faire des rencontres dans des lieux moins touristiques (par rapport à un voyage qu’en bus).

    -n’ayant aucune connaissance en mécanique est il facile de trouver des mécaniciens pour nous aider sans perdre tout notre budget !!? Ce qui nous fait peur c’est aussi de tomber en panne au milieu du désert…
    Concernant le type de véhicule nous aimerions un van type toyota hiace (il parait que ça tient la route et que les pieces sont faciles à trouver) avec un budget achat + papiers + révisions + réparation 8000-10000euros.

    -et enfin je sais que les lois ont changé concernant la sortie du territoire chilien avec un véhicule acheté en tant que NON résident. Sur voyage forum il y a pas mal de discussion dessus mais le problème ne semble toujours pas réglé. En savez vous un peu plus ?

    Voila si déja vous pouvez nous éclairer sur ces questions ce serait génial !!!! Car en ce moment nous hésitons vraiment avec l’achat d’un véhicule (peur de trop d’emmerde avec finalement que 6 mois)

    Merci !!!

    1. Salut Quentin Del Grande!
      Nous sommes dans la même situation si sauf que nous commençons en février probablement et que nous sommes déjà sur place! Est ce que tu as eu des réponses à tes questions car on se pose les mêmes !!
      Merci beaucoup!!

  4. Salut Mojo,

    En lisant votre chouette blog, un question (un peu subjective certes) me vient à l’esprit : selon vous, pour une longue traversée type Ushuaia – Buenos Aires, vaut-il mieux rouler un peu tous les jours et multiplier les étapes et les possibilités de rencontres ou bien, faire de longues journées de route et faire des étapes de deux trois jours plus reposantes??

    Merci 🙂

    Tom.

  5. Bonjour !

    Super article et super blog qui donne envie de reprendre la route au plus vite 😛
    Pour notre part mon amie et moi souhaitons faire un roadtrip em amérique du sud à partir du printemps prochain (rien de précis pour l’instant).
    Auriez-vous un pays à conseiller pouyr l’achat du véhicule – et surtout est-ce que vous savez s’il est pénalisant d’avoir une voiture immatriculée dans un pays plutôt qui’un autre (j’ai lu des histoire sur les frontières chili/perou ou chili/argentine, ou encore qu’une voiture bolivienne par ex serait sans doute plus à même de se faire fouiller a chaque poste frontière). Et cela peut-il poser des problèmes pour un étranger de rouler dans une voiture immatriculée en amérique du sud (j’imagine la tete du douanier qd il nous verra avec notre passeport francais avec une adresse et carte de rp au canada dans une voiture immatriculée en colombie par ex!)?
    Sinon nous pensions descendre carrément avec notre (vieille) voiture depuis Toronto ou nous habitons pour le moment mais le cout du Darien gap nous pousse plutôt a en acheter une de l’autre côté…
    Sinon auriez-vous des sites internet a conseiller pour avoir une idée des prix des voitures en amértique du sud.
    Merci et bon(s) voayge(s) !

  6. Bonjour
    Super article, j’avais dans l’idée d’acheter un véhicule et partir sur les routes Chili Pérou Bolivie Argentine. Colombie. Bref l’Amérique du Sud par la route.
    Est-il facile de passer la douane entre chaque pays avec le véhicule ?
    Merci

    1. On peut trouver toutes sortes de véhicules pour ce voyage comme clairement expliqué.
      Pour faire des choix judicieux il faut se fixer des impératifs en termes de confort, d’autonomie, etc.
      Un autre point à ne pas negliger ce sont les compétences en mécanique de l’équipage, même doué sur un véhicule lourd on ne peut pas toujours tout réparer.
      Personnellement, nous nous sommes fixé comme maître mot, « voyager léger ».
      Le gestion des charges doit être un leitmotiv, au même titre que la fonctionnalité des rangements pour ne pas devoir tout déménager à chaque étape.
      Plus grand et plus volumineux, on aura la fâcheuse tendance de prendre plus pour ne pas dire trop.
      En 2014/15, à deux sur un voilier de 11m, nous étions en totale autonomie pour plusieurs années, mais surtout en sur-charge de près de 2 tonnes.
      Pour la Panaméricaine, nous préparons un véhicule léger et compacte, l’idée de ce road-trip est de voyager comme avec un sac à dos (motorisé).
      On aura une petite remorque qui accueillera tout ce qui ne « bouge » presque pas.
      L’eau, l’essence, le gaz, le gasoil pour le chauffage, ne prendront pas place dans la fourgonnette mais bien dans la remorque sécurisée (fermant à clef et ancrable).

      1. Super commentaire, merci Quentin.

        Dans notre cas, pour 8 mois sur la route nous n’avions pas pris trop de choses et pourtant, sur les 60 kilos de bagages, nous aurions pu faire l’économie de 15 bons kilos de fringues.

        Concernant la mécanique, étant une bille en la matière, il est judicieux d’investir de la façon suivante : Plus vous n’y connaissez rien, plus vous dépenser de dollar au moment de l’achat. Acheter un truc pas cher en espérant que tout va bien se passer est dangereux ! Donc si vous voulez investir 3000€ dans un vieux combi VV, ayez de bonnes compétences en matière de mécanique et de bricolage en général.

        1. Pour le commentaire sur le combi VW je confirme il faudra bricoler et souvent (on en a acheté au mois de juillet 2016 et on a déjà fait chili – colombie- argentine) mais on avait zéro connaissances en mécanique!! Ça s’apprend sur le tas si vous êtes motivé et aimé mettre les mains dans le moteur c’est un pur plaisir ce voyage! (Il y a des pieces de rechanges faciles a trouver surtout au Perou et Bresil) Ne prenez quand même pas un combi en ruine! Ça sera plus de mécanique que de voyage sinon. Mais la mécanique est assez simple sur les véhicules anciens tandis que les modernes vous êtes obligés d’aller dans des garages et ça coûte très cher en cas de soucis . on avait peur d’être limité au niveau des routes avec le VW au lieu d’un 4×4 bah finalement on a pas loupé grand chose! On a pas fait la route uyuni – tupiza mais on est aller au parc Lauca et on a passer la frontière de las balsas (perou -équateur) sans de soucis! Combi Power!

    2. Bonjour Nad,

      Il n’est pas très compliqué de passer les douanes. Vous passez d’abord les humains et ensuite vous avez quelques documents à remplir pour faire passer le véhicule qui dispose d’un « visa » temporaire comme vous. Le seul piège se situe entre le Chili et le Pérou. Vous ne pouvez pas entrer au Pérou depuis le Chili ; il vous faudra passer par la Bolivie. C’est pour ça que nous avons fait le Chili, la Bolivie, le Pérou, l’Equateur, la Colombie et retour par le Pérou puis le Chili.

      Attention avec l’achat d’un véhicule en Argentine. Vous ne pourrez pas quitter le pays avec sauf si un Argentin se porte garant pour vous. En gros, il est propriétaire du véhicule et vous permet de sortir avec. Donc vous achetez une voiture dont vous n’êtes pas le proprio. A valider pour 2017 mais c’était comme ça en 2013.

  7. Bonjour,
    Quel blog fascinant 🙂
    Nous souhaitons acheter un véhicule tel que le votre dans le sud de l’Amérique. Comment faire pour trouver un véhicule? les démarches sont elles longues pour changer les papiers?
    Et surtout comment avez vous revendu votre véhicule et où?
    Merci d’avance
    Alice & Florent

    1. Bonjour Alice et Florent,

      Ravi que le blog vous plaise. Il va reprendre du service bientôt puisque nous repartons pour le Chili en 2017 !

      Pour trouver le 4X4 qui nous à permis de faire ce chouette road trip en Amérique du sud, je suis passé par internet et j’ai trouvé sur un forum de voyageur un couple qui terminait un road trip pile poil au moment où nous allions arriver sur place.

      Il nous a fallu une demi journée pour faire les papiers et acheter le véhicule. Toutefois il semblerait qu’il soit plus difficile d’obtenir un RUT (sorte de carte d’identité indispensable pour tout un tas de truc au Chili) pour pouvoir acheter le véhicule. De ce que je sais, il faut maintenant un contact local qui va se porter « garant ».

      Pour la revente, nous avions mis sur notre site internet une annonce que nous avons diffusé 6 mois avant le retour histoire d’être certain d’être visible sur les moteurs de recherche. Mais vous pourrez facilement le vendre à un garagiste ; la question est : Quelle valeur vous souhaitez retirer de votre investissement.

      Nous avons acheté le véhicule au Chili et la revente doit se faire dans le même pays, sinon c’est de l’import-Expoert de voiture et là, c’est une vraie galère en terme de papier.

      Je ne sais pas s’il est par exemple possible d’acheter une voiture au Chili et la revendre à des voyageurs en Colombie. Certainement que oui.

      Avez-vous lu les articles suivant sur le blog ?

      http://www.makeupontheroad.com/category/conseil-road-trip/

      Vous allez partir combien de temps ? C’est aussi une question importante pour bien choisir son véhicule.

      Je vous souhaite un chouette road trip ! (vous allez vous éclater)

      1. Bonjour,

        nous aussi nous aimerions avec ma copine faire une tour en amérique du sud…
        Nous commençons par le brésil en septembre….seul certitude…
        Le but étant de décembre en pantagonie puis remonter par le chili jusqu’en colombie….

        J’ai peur que cela face trop long en combi van…qu’en pensez vous ?

        J’avais pensé acheter au brésil puis revendre avant de passer en argentine…et continuer en bus le périple…

        Des info sur l’achat revente de ce type de véhicule au brésil ?

        Merci et a bientôt sur les routes

        1. Bonjour Adrien,

          C’est un super trip que vous allez faire. Combien de temps pour ça ?

          Pourquoi ne pas tout faire en bus, ou tout en voiture et vouloir acheter juste pour le Brésil ?

      2. Bonjour Bonjour 🙂
        Merci beaucoup pour tes infos pragmatiques, ton partage d’expérience et ton sens de l’humour 😉
        Après 6 mois en Asie, NZ et dans le Pacifique, nous ‘terminons’ notre tour du monde par un périple de 2 mois et demi en Amérique Latine, départ de Santiago mi mai. On a pris goût au road trip après 4mois en van, et on veut acheter une voiture aussi au Chili. J’ai lu qu’il fallait se faire accompagner par un résident chilien pour demander un RUC (d’ailleurs si vous êtes dispo mi-mai… 😉 ), mais comment ça se passe pour acheter la voiture à un autre voyageur, comme tu l’as fait ? Il suffit juste de faire enregistrer le nouveau propriétaire de la voiture ? Tu pourrais nous partager le lien vers le forum où tu as trouvé ta voiture ? Merci 🙂
        Et je lis que les guides recommandent une virée de 4j en 4×4 pour se rendre au Salar de Uyuni depuis San Jan de Attacama… C’est le seul moyen de s’y rendre ?
        Merci de tes bons conseils, et au plaisir de te lire 🙂

        1. Bonjour Hola,

          Il y a en effet quelques changements au Chili pour les étrangers qui souhaitent acheter un véhicule. Il faut trouver un garant afin d’éviter la revente de van ou de 4X4 dans d’autres pays d’Amérique du Sud.
          Je reviens m’installer au Chili en juin (un peu trop tard hélas :p) et je vais me renseigner avec les autorités voir s’il est possible de faire un truc dans ce domaine.
          Concernant l’achat de notre 4X4, il suffit de déclarer le changement de propriétaire…comme un France. C’est assez facile en fait.
          Nous l’avions trouvé sur un site de voyage…https://voyageforum.com/.
          S’il y a bien un truc à faire en effet c’est un trip dans le salar d’Uyuni !!! Nous l’avons fait en 2009 en partant d’Atacama. C’est génial. Il est possible de le faire en mode autonome mais beaucoup prefèrent passer par une agence. Il fait froid (très), il ne faut pas se perdre. Mais si vous êtes à l’aise en road trip, vous pouvez parfaitement le faire sans passer par une agence.

  8. Bonjour, nous sommes actuellement a Santiago du chili et souhaitons acheter une moto ou un scoot ?
    On n’a pas de permis motos, juste le permis voiture français.
    On nous a aussi parlé d’un numéro RUT qu’il est devenu compliqué d’acheter ?
    On voudrait aller en bolivie et au Pérou.
    Merci pour ce blog, super sympa et surtout recent !
    Merci de votre aide !

    1. Arf j’ai raté votre message 🙁

      En effet il parait que c’est plus compliqué pour obtenir un RUT. Il n’y a rien à acheté dans l’absolu. Il faut se rendre au service des impôts et demander un RUT impresario. Vous avez réussi à vous en sortir ? (c’est une question intéressante pour les autres voyageurs)

  9. bonjour a vous deux, et à tous,
    allez a mon tour de tenter un post….j’espère qu’il trouvera réponse car le projet approche en février2017.

    nous sommes une famille (2 adultes + 2 momes petits) qui vivons à cusco depuis 6 mois.
    en février destination sud chili (patagonie surement) pour 4 mois :
    – on peut prendre l’avion, mais bof, et moyennement cher. on aimerait plutot voir du pays en descendant.
    – le bus ? mouais, je me vois pas gérer les 2 drôles avec ma femme, durant 3 a 4 jours de bus TOGETHER !
    – la location de véhicule : on commence à y penser, je n’ai aucune info la dessus. je pense que ce sera chero.

    – on pense donc a acheter un véhicule au pérou et à le revendre au chili.

    avez vous un avis ou des infos ?
    je crains sévère de jamais pouvoir reussir à le revendre, acheté au pérou, au chili….les standards ne sont pas les memes…

    pour la descente vers le chili, on a a pas prévu de passer 1 mois sur la route. 1 semaine, pt etre, maxi..

    MERCI DAVANCE et BONS PROJETS A TOUS

  10. Bonjour, mon et mon copain voudrions acheter une voiture du même type que vous pour le même usage. Nous somme a Buenos Aires. ou et comment avez vous réussi à acheter le votre ? (quel pays, si vous etes passé par un site ou une agence,…)
    Encore merci D’avance

    Agathe et Mathieu

  11. Bonjour,

    Avec ma copine on prévoit de partir 6 -7 mois an Amérique du sud d’où l’achat d’un véhicule sur place … mais la question est ou vaut il mieux acheter le véhicule, j’ai vu beaucoup à partir du chili ? Et apparemment les démarches ont changées … et sur quel site avez vous trouvé le votre ?

    Merci d’avance.

    Olivier

  12. Bonjour – excellentes infos merci pour cette diffusion qui est bien utile. Petite question logement: a-t-il été facile de trouver des hostels/backpackers en chemin? Nous voyagerons à 6 (2 adultes et 4 enfants), l’option logement dans la voiture est donc impossible si l’on veut toujours tous être en vie à la fin du voyage! merci

    1. Bonjour Raphael,

      Une promenade à 6 est possible mais en camping car en effet, sinon c’est juste un enfer.

      Il y a toujours un moyen de trouver un toit sur la route. La question est : Quelle route ?

      En roadtrip, il nous est arrivé de nous éloigner des sentiers battus et donc de ne pas trouver beaucoup d’infrastructures hôtelière (quand nous étions dans les déserts par exemple)…

      Le fait est que nous étions équipés et que nous cherchions justement à nous éloigner de la civilisation. Si vous restez le long des routes, vous trouverez tout le temps un hébergement.

      Vous prévoyez quelle durée et quel trajet ?

      Josélito

  13. bonjour, je prépare un voyage de ce genre pour le début de l année avec ma copine.
    avez vous des photos de l aménagement du 4×4 ? nous comptions acheter un ford explorer ou expedition donc ça nous donnerait un bon coup de pouce de voir comment vous étiez installés.
    merci d avance

    1. Bonjour Paul,

      Navré pour la réponse tardive.

      Voici une vidéo qui pourra te donner une idée de la façon dont nous avons aménagé notre home sweet home:

      https://www.youtube.com/watch?v=MARf3KZx-I0

      N’hésites pas à revenir vers moi si tu as des questions

      Josélito

  14. Bonjour,
    Je suis en préparation d’un voyage un peu similaire pour dans un an. mais en famille.
    Nous comptons démarrer aux états unis, y acheter un véhicule et descendre tranquillement en suivant en gros la panaméricaine.
    dans tout ce que je lis, je vois pas mal de soucis pour revendre un véhicule importé que ce soit au chili ou en argentine.
    as tu plus d’info concernant ce sujet.
    merci pour ton blog et a bientôt je pense.

    1. Bonjour Laurent,

      Je vais me renseigner et te répondre en MP. Le fait est qu’il s’agit dans ce cas d’une transaction ou tu vas devenir importateur de véhicule en Amérique du sud donc oui c’est compliqué.

      Nous avions durant notre voyage envisager de revendre notre véhicule (Chilien) au Pérou avec l’aide de Sergio, un douanier avec qui nous avons passé quelques jours. C’est possible mais financièrement pas super intéressant du fait des taxes d’une part et surtout cela prends du temps (environ 1 mois). Déjà qu’en France l’administration c’est galère, alors au Chili ou en Argentine c’est un remake des 12 travaux d’Asterix 🙂 De mémoire, c’est plus simple si tu revends à un voyageur qui va lui repartir au US par exemple. Je reviens vers toi dès que j’en sais plus.

  15. Bonjour, tout d’abord, super site, et pour vos conseils, j’aime beaucoup votre honnêteté. Aussi, souhaiterais je vous demander, si après cette expérience, vous referiez la meme chose si c’était la premiere fois pour 5 mois en Amerique du sud, ou si vous privilégieriez le bus.
    j’ai bien lu dans et entre les lignes les plus et les moins d’un véhicule, lu que vous indiquiez avoir eu de la chance pour le véhicule ( j’imagine car peu de pépins ), mais sans parler du confort, niveau sécurité et  » coté pratique  » ( j’ai pas trouvé le mot adéquat ) quand vous partiez plusieurs jours en randonnées ou treks, était ce simple avec votre véhicule ?
    merci beaucoup, et bon prochain voyage

    1. Bonjour Charles,

      Ravi que ce blog vous apporte quelques lumières et vous aide à prendre les bonnes décisions.

      J’ai la chance via ce blog justement d’échanger avec de nombreux voyageurs et l’option véhicule personnel, que ce soit un 4×4, un van ou un petit camion s’avère de loin la meilleure pour des roadtrip sur la durée.

      Aujourd’hui, avec le recul, je ferais presque la même chose 🙂 En fait, je peux dire qu’en lieu et place du côté tout terrain, j’aurais tendance à orienter mon choix en fonction de critères de confort. C’est finalement ce qui nous a vraiment donner envie d’arrêter ce roadtrip.

      Il y a peu j’ai inciter un jeune couple à choisir un Ford Econoline par exemple car c’est le véhicule que je choisirais si je devais refaire un tel voyage.

      En terme de sécurité, j’ai un ami qui revient du Pérou où il s’est fait voler son sac photo dans un bus la nuit. (il était posé au sol entre ses jambes). De ce point de vue, je pense que bus ou véhicule personnel, il faut rester vigilant en permanence et faire preuve de bon sens. Perso en bus, mon sac photo reste posé sur mes cuisses durant tout le trajet (même quand ça dure 30 heures !).

      Quand vous partez en randonnées, si c’est dans au sein d’un parc naturel ou d’une réserve, vous pourrez toujours confier la garde de votre 4X4 aux gardes forestiers ou responsable du parc.
      Si c’est un truck en pleine nature, soit c’est vraiment au milieu de nul part et par conséquent il n’y personne donc aucune chance de vous faire piquer votre auto, soit vous allez partir d’un village et vous aurez souvent une bonne âme qui prendra soin de votre véhicule durant votre excursion.

      Concernant l’achat du véhicule et après avoir aidé pas mal de couples en voyage en amérique du sud, je pense pouvoir dire que la chance de tomber sur le bon véhicule est souvent lié au budget initial (plus vous investissez et plus vous limitez le risque de pannes) et à votre bon sens. Sans être un as de la mécanique, un peu de feeling vous permet de « sentir » si le vendeur est honnête ou pas.

      En tout cas, n’hésitez pas à revenir par ici nous donner des nouvelles, et parler de votre projet.

      Vous partez quand ? 🙂

      1. Enfin un blog bien fait, factuel et … récent.
        Juste une question Mojo
        Je compte, sur moto neuve achetée à Bogota (et revendue à Bogota, bien obligé) descendre en Argentine et retour / à 4 copains. Ma question :
        Passe-t-on les frontières sans difficultés lorsqu’on est étranger et avec un véhicule immatriculé en Amérique du Sud ?

        Encore bravo pour les infos du blog glanées ça et là dans les différents billets!

        1. Bonjour Michel,

          Ravi de pouvoir rendre service via ce blog.
          Dans les faits je ne vois pas de soucis majeur pour passer les frontières avec une moto colombienne et un pilote étranger. C’est ce que nous avons fait avec un véhicule chilien en étant français.

          Toutefois, nous avons du ruser entre le Chili et le Pérou pour des questions d’accords entre les deux pays.
          Donc si ton trip consiste à descendre (et ça va être une belle virée) de la Colombie en Argentine en passant par l’Equateur, le Pérou, la Bolivie et le Chili (ou pas mais ce serait dommage), je ne vois rien qu’y t’empêche de le faire.

          Après sans difficultés…ben ça ce serait mentir de répondre par l’affirmative. Donc mon propos est : Il n’y a rien d’impossible et de part mon expérience, tu peux aller partout sur la planète (je dis ça avec mon passeport Français en poche). Par contre, parfois, cela va demander quelques heures et parfois quelques jours.

          Le seul truc que je recommande, c’est de ne pas passer par les frontières tripartites (cf mon article http://www.makeupontheroad.com/2013/06/09/triple-tentative-de-penetration-au-perou/)

          Après en avoir parlé il y a un mois avec une nana qui bosse pour l’ambassade de France au Brésil, elle m’a confirmé que c’est un mauvais plan.

          Je te souhaite une bonne route et n’hésites pas à revenir par ici nous parler de ton trip !

          Josélito (le jo de mojo)

  16. Bonjour, Je viens de découvrir votre blog et j’y découvre des sujets très intéressants. Je préparer moi même un road trip en amérique du sud avec ma compagne d’ici 2 mois.
    J’avais lu sur plusieurs forums qu’il n’était pas possible d’acheter une voiture en Amérique du Sud et de lui faire traverser des frontières. Cette information n’est plus d’actualité ? Avez vous eu des problèmes pour passer de pays en pays ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu