Un road trip (avec un t minuscule) désigne un voyage sur la route en automobile et sur une longue distance.

Lorsque le Road Trip est écrit avec majuscule, il s’agit soit d’un film, soit d’un jeu vidéo.

En 2013, Morgane et moi avons vécu un voyage de 32 000 kilomètres en Amérique du sud et avons visité six pays à bord d’un 4X4 aménagé Ford. Nous pouvons donc parler d’un road trip.

Dans un précédent billet, je racontais qu’un bon road trip est une histoire à plusieurs qui inclut le véhicule.

Vous avez choisi l’Amérique du Sud pour votre voyage sur la route et c’est un excellent choix. Maintenant, il va falloir faire un second choix et il est décisif ; choisir l’automobile, ou la fourgonnette, ou le camping-car qui va vous servir de moyen de transport tout au long de votre voyage.

Ce choix là est important car c’est un élément qui va faire basculer ce road trip dans la catégorie meilleur souvenir de ma vie ou pire moment que je ne voudrais même pas l’avoir vécu tellement c’était l’enfer.

Un vieux land Rover Defender qui pourrait faire un bon candidat pour un road trip. Même s'il doit faire un peu froid dedans parfois.

Le choix du moyen de transport pour un road trip

Ce choix va dépendre de plusieurs critères qui sont les suivants :

  • La durée du voyage
  • Le nombre de voyageurs
  • Le niveau de confort souhaité
  • L’itinéraire prévu
  • Le budget

 

Rentrons un peu dans le détail

La durée de votre road trip

Un mois ? deux mois ? un an ? No date ?

Nous sommes dans notre cas deux adultes sans enfant et sans animal.

Nous aimons notre confort tout en étant prêt à réaliser des sacrifices.

Sur les dix mois de notre voyage, nous avons vécu 8 mois de road trip pur. Franchement en 4X4 aménagé c’est un peu long.

Nous avons revendu notre 4X4 à un jeune couple de Français pour un périple de 4 mois et je pense que c’est la bonne durée en voiture.

Au delà, la douche, les WC, et un endroit pour s’assoir commence à manquer.

Faire de la gymnastique pour sortir faire ses besoins quand on est dans le lit en pleine nuit est pénible à la longue.

Par contre pas de problème de couchage. Le système planche et matelas a bien fonctionné.

UN super petit fourgon Ford des années 70 pour un road-trip vinage en Amérique du sud. Et pourquoi pas ?

Le nombre de participants au road trip

Bon, nous étions deux, mais nous avons croisé des argentins à trois dans des Kangoo ! Bon le troisième étant souvent un chien. Bonjour les odeurs les jours de pluie !

Si vous êtes 3 adultes, ou avec un enfant, je vous conseille d’oublier la voiture même si c’est un 4x4 avec un châssis long comme notre Explorer.

Optez pour une camionnette, ou un Kombi WW, ou un Renault traffic aménagé mais pas une voiture. C’est trop petit pour voyager dans de bonnes conditions.

Devoir bouger des caisses pour préparer le lit lors d’un séjour de quelques jours, c’est bien. Mais tout les jours pendant 200 jours, ça devient vite l’enfer.

Je ne dis pas de foncer sur un camping si vous êtes 3. Mais ne sous-estimez pas cette notion de volume et de déplacement d’objets de façon répétée.

Le niveau de confort en road trip

Bon, là on cause pas taille de l’écran plat ou nombre de place dans le canapé. On cause toilettes, coin repas, table de travail et douche.

Je vous mets dans l’ambiance :

Bolivie, 4500 mètres d’altitude, température extérieur -15°. En voiture, à l’heure du petit déjeuner, il faut sortir du lit, glisser sur le siège avant, s’habiller (plusieurs couches si vous êtes frileux).

Ensuite, et bien il faut sortir de la voiture, ouvrir le coffre, sortir la cantine qui contient la bouffe et la batterie de cuisine et faire chauffer l’eau pour le petit déjeuner. Après vous pouvez rentrer dans la voiture et prendre votre petit déjeuner.

Vous voulez que je vous parle de la douche dans ce contexte ?

Alors oui, au nord de la Colombie, une tente de douche, un bidon de flotte et en avant. C’est pourquoi durant le voyage, nous avons pris notre douche dans les rivières, le midi en plein désert mais du côté d’Ushuaia et plus généralement à chaque fois qu’il faisait froid c’était hôtel ou camping donc un coût supplémentaire.

Je ne vous parle pas du régime alimentaire lié à l’absence de réfrigirateur.

Si nous avons pris la décision de raccourcir notre voyage (pourtant c’est pas l’envie qui manquait de se balader encore un peu), c’est surtout lié à ce manque de confort de base qui nous a fatigué.

Allez donc voir cette vidéo (et encore dans de bonnes conditions ce jour là).

L’itinéraire du road trip

En Amérique du Sud, pas besoin d’un 4X4 pour barouder. Les Argentins qui sont les sud américains qui ont pas mal la bougeotte (et pas trop de sous) voyagent beaucoup en Kombi (vieux modèle) ou avec des Kangoo, voir des trucs plus bizarres encore.

Vous rencontrerez peu de souci sur les pays comme le Chili, l’Argentine, la Bolivie, le Pérou, l’Equateur et la Colombie.

C’est un peu plus difficile sur le Brésil et les pistes amazoniennes si vous tombez en plein dans la saison des pluies.

Si vous ne comptez pas sortir du réseau principal, vous pourrez très bien prendre une voiture break avec une petite remorque par exemple.

Par contre, si vous pensez tâter de la piste et sortir des sentiers battus, il faudra envisager un véhicule un peu robuste capable de supporter sur la durée le sable, la boue, la pluie, les secousses et une quantité de poussière qu’on imagine à peine vu d’ici (sauf pour les habitués de l’Afrique).

Le choix d'un 4x4 tout terrain ou d'un camping car en road-trip dépend du nombre de voyageurs et du budget de départ pour votre voyage

Le budget pour acheter une voiture pour un road trip

Une équation c’est généralement un truc dans le genre X + Y = Z

Sortez donc un crayon et une feuille et notez :

Durée + voyageurs + confort + itinéraire + Budget = Type de véhicule.

Ajoutez à cela vos compétences en mécanique et si vous achetez le véhicule dans votre pays d’origine et que vous le transportez en Amérique du Sud par bateau.

Dans notre cas, nous avons décidé d’acheter le véhicule au Chili. Un choix possible car nous voulions un 4X4 avec un châssis long de type Toyota ou Ford (au début Toyota).

Si vous voulez un Combi ou une fourgonnette, il est assez simple d’en trouver sur place. Par contre pour un camping-car c’est plus délicat.

L’Amérique du sud est un continent de relief avec une grande et majestueuse cordillère.

Les camping-car souffrent beaucoup et vu le coût d’achat, il n’y a pas vraiment un marché pour ce genre de véhicule, donc pas forcement un marché de l’occasion.

J’en profite pour aborder le sujet de la location. Très cher pour un séjour long et pas forcément une pratique courante en Amérique du sud.

Nous avons rencontré au nord du Chili un couple de Canadiens. Ils avaient loué un 4X4 Toyota en pickup. 300 $ US pour 3 jours.

Dans notre cas, nous avons acheté notre Ford Explorer à un couple de Français pour 7000 €. Nous l’avons revendu 6000€. Si nous ajoutons les assurances, l’essence et les révisions et bricole, c’est une location longue durée super compétitive.

Lisez l’article qui suit si vous souhaitez connaitre le budget complet pour un road trip en Amérique du sud.

Profitez en pour partager vos conseils via les commentaires et pourquoi pas la photo de votre véhicule de road trip.

Bonne route à toutes et à tous.

Notre choix à nous s'est porté sur ce beaux Ford Explorer avec châssis long que nous avons acheter au Chili

 

 

 

 

 

Mojo

A propos de 

Morgane et Joselito Tirados ont voyagé durant une année en Amérique du sud à la rencontre de ceux qui font ce pays. Ce fût l'occasion pour eux d'envisager une installation sur place (certainement au Chili) et de développer un business autour de la cosmétique et des produits de bien être pour elle et proposer ces compétences en matière de stratégie d'entreprise pour lui.

    Find more about me on:
  • facebook
  • googleplus
  • linkedin
  • twitter